GUIDE D'OBSERVATION DES CETACES

Il est possible d'observer et d'étudier les cétacés dans de nombreuses parties du monde, de l'arctique à l'antarctique.

Trente zones géographiques rèparties en 7 régions, sites stratégiques incomparables d'observation des cétacés. Le guide traite des espèces de chaque région et de leurs moeurs. Chosissez la région qui vous intèressent et cliquez sur le bouton. Bon voyage sur la planète des cétacés ! ! ! !

1 * Sud-est de l'Alaska * 16 Groenland et Iles Féroé
2 *Colombie-Britanique et Puget Sound* 17 Grande-Bretagne et Irlande
3 *Californie, Oregon et etat de Washington* 18 Méditerranée
4 * Basse-Californie * 19 Canaries et Açores
5 * Hawaii * 20 Afrique du sud et Madagascar
6 * Saint-Laurent et le Golfe * 21 Asie du Sud
7 Provinces Maritimes et Iles de Terre-Neuve 22 Japon: Ogasawara et Okinawa
8 * Nouvelle-Angleterre * 23 Japon: Kochi
9 Floride et Bahamas 24 Côte est de l'Australie
10 Caraibes 25 Australie-Méridionale
11 Equateur et Colombie 26 Australie-Occidentale
12 Brésil et Amazone 27 Nouvelle-Zélande
13 Argentine 28 Tonga et autres Iles du Pacifique
14 Islande 29 Arctique
15 Norvège 30 Antarctique

Sud-est de l'Alaska

-Saison propice : De juin à début septembre. Baleines à bosses, petits rorquals, orques, lagérnorhynques de Gill, marsouins de Dall et marsouins communs. Juin, début juillet, meilleure période d'observation des parties de "pêche aux bulles" des baleines à bosse.

-météo : Juin-septembre, frais à froid en mer, changements climatiques extrêmes, parfois brouillard et pluie. Aoùt: météo clémente, conditions de navigation idéales.

-Description du lieu : Un cadre majestueux où la nature n'a rien perdu de sa force ni de son authenticité. La région est comme un instantané de la planète avant l'entrée en scène de l'homme. Fjords vertigineux grouillant de saumons, de bancs de poissons et de plancton; massifs montagneux infranchissables, forêts denses de conifères; glaciers mouvants à petits pas; îles luxuriantes et vierges; et en haute mer: le spectacle des baleines.

-Autres aspects : La faune constitue l'essentiel des prestation touristiques du sud-est de l'Alaska. Si baleines à bosse et orques tiennent la vedette, phoques communs et lions de mer de Steller, résidents les îlots rocheux reculés, méritent également le coup d'oeil. Le sud-est de l'Alaska compte également la plus forte densité d'ours noirs au monde. Pour les voir se gaver de saumons, on pourra se renseigner sur les offres de randonnées du Pack Creek Cooperative Management Area/Stan Price State Wildlife Sanctuary. Accés par la section ouest de Seymour Canal et Admiralty Island, à 45 km par air ou bateau, au sud de Juneau. Autre site en vue, plus au sud: Anan Creek Bear Observatory, sur le continent, à proximité de Wrangell Island.

-Informations : Alaska State Division of Tourism, E-28 juneau, AK 99801. Tél. 1.907.465.2010

orques petit rorqual

Colombie-Britanique et Puget Sound

-Saison propice : Mars-avril, baleines grises (ouest de Vancouver Island); mai-septembre, orques, lagénorhynques de gill, marsouins de dall (nord de Vancouver Island), marsouin commun (sud de Vancouver Island), baleines grises (ouest de Vancouver Island).

-météo : Mars-juin, pluies fréquentes et froid en mer; juillet-aoùt, frais en mer mais air sec, brouillard le matin sur la côte ouest de Vancouver Island.

-Description du lieu : L'orque est l'emblème du Nord-ouest américain, on peut l'admirer presque en tous points du passage intérieur et des eaux côtières, depuis la terre, d'un ferry, d'un bateau de croisière ou d'un bateau d'observation. Deux sites exceptionnels,l'un, à l'ouest, Johnstone Strait-Blackfish Sound (le meilleur poste d'observation) et, au sud, Vancouver Island.

-Autres aspects : Phoques communs, lions de mer de californie et de steller occupent parfois les îlots rocheux à proximité de la côte. Les sites d'observation les plus accessibles sont Race Rocks, à la pointe sud de Vancouver Island, et Sea Lion Rocks, au large de Long Beach, dans le parc national de Pacific Rim. En d'autres points du littoral de Vancouver Island, on peut admirer les aigles impériaux chassant le saumon.

-Informations : Tourism British Columbia Parliament, victoria, BC V8W 2 Z 2, Tél, 1.800.663.6000 ; Departement of Trade & Economic Development, 101 General Administration, AX-13, Olympia, WA 98504, Tél, 1.800.544.1800.

dauphins de risso baleine grise

Californie, Oregon et etat de Washington

-Saison propice : Décembre-mai, migration des baleines grises; juin-septembre, baleines grises estivales, du nord de la Californie jusqu'à l'état de washington; aoùt-octobre, baleines bleues, à bosse et autres espèces, dauphins, au large de la Californie centrale.

-météo : Juin-septembre, frais à froid en mer, même en cas de canicule à terre; octobre-mai, de la Californie à l'état de Washington, froid et pluvieux.

-Description du lieu : Doté d'un observatoire vitré et d'un site en plein air, le Cabrillo National Monument attire tous les ans des dizaines de milliers de visiteurs au spectacle du souffle des baleines. La côte ouest compte de multiples sites d'observation. L'autoroute 1 permet aussi de suivre à distance la migration des baleines grises. A la mi-janvier, les eaux côtières de Californie acceuillent les plus importantes colonies de baleines.

-Autres aspects : Durant la période d'aoùt à octobre, les eaux de Monterey acceuillent 26 espèces de cétacés, soit presque un tiers de la famille, parmi lesquelles on compte les plus rares baleines à bec. A cette époque, rorquals bleus, baleines à bosse et baleines grises le disputent à une pléiade de congénères (petits rorquals, rorquals communs, lagénorhynques de gill, dauphins du nord, dauphins de risso, marsouins de dall et marsouins communs . . . .). Les baleines viennent là se rassasier, tandis que nombre de plus petits résident ici à l'année. Toutes sortes de mammifères marins hantent les eaux fabuleuses de Monterey Submarine Canyon, face à moss landing, dans la baie de monterey, jusqu'à Cordell Bank, à environ 100 km au nord-ouest de San-Francisco. La région abrite trois sanctuaires marins contigus- Cordell Bank, le golfe des Farallones et Monterey Bay National Maine, le plus vaste avec ses 485 km de littoral sur 80 km en haute mer.

-Informations : Department of Trade & Economic Development, 1 1211 Street, Suite 103, Sacramento, CA 95814, Tél, 1.916.324.5853; Economic Development Department, 595 Cottage Street, NE, Salem, OR 97310 , Tél, 1.503.986.0123; Development of Trade & Economic Development, 101 General Administration, AX-13, Olympia, WA 98504, Tél, 1.360.753.5600. Cottage Street, NE, salem, OR 97310, ph. 1.503.986.0123;

baleine grise rorqual bleu

Basse-Californie Hawaii

-Saison propice : Pour la Basse-Californie: Janvier-avril, baleines grises dans les lagons dans les lagons de basse-californie; rorquals bleus, rorquals de bryde, baleines à bosse, rorquals communs et petits rorquals dans les eaux du golfe de Californie; tout au long de l'année, lagénorhynques de gill, dauphins communs et tropicaux, grands dauphins (dans les lagons, aux côtés des baleines grises dans le golfe de Californie). Pour Hawaii :Fin décembre-avril, pour les baleines à bosses; plus fortes concentration en février et mars. Tote l'année pour les grands dauphins, dauphins à long bec, dauphins douteux, fausses orques, globicéphales tropicaux et d'autres encore.

-météo : Pour la Basse-Californie: Hivers secs, clairs et chauds; vent, cause de fraicheur en mer, notamment côté pacifique. Pour Hawaii : Chaud à torride; parfois, vent fort de Kona, synonyme de pluie et de grosse mer.

-Description du lieu : Pour la Basse-Californie: La Basse-Californie, presqu'île Mexicaine au sud de la Californie américaine est un des sites clés de l'observation des baleines à l'échelle planètaire. En janvier 1972, le Scammon's Lagoon est désigné comme le tout premier sanctuaire de la planète. On pourra séjourner dans un des nombreux campings permanents de Magdalena Bay et San Ignacio Lagoon, sites d'observation terrestres. Pour Hawaii : Chapelet d'îles coiffées de volcans, tapissées de forêt tropicale ou de champs d'ananas et de café. On peut observer le retour des baleines à bosse dans la région depuis sa chambre d'hôtel, sur la frange ouest de Maui. Parfois elles viennent musarder face au front de mer de Lahaina: avis aux amateurs.

-Autres aspects : Pour la Basse-Californie: En 1993, le Mexique s'équipe d'une nouvelle réserve, l'Upper Gulf Of California And Colorado River Della Biosphère Reserve. Sa vocation: protéger le marsouin du pacifique, espèce menacée résidant uniquement en cet endroit du monde. S'il est difficile d'observer un spèciment de cette espèce, on pourra tout de même se consoler en croisant quelques baleines à bosse ou les rorquals communs, plus fréquents. Des excursions sont organisées au départ de la ville touristique de Puerto Penasco, juste au sud de la frontière avec l'arizona. L'écotourisme reste ici une activité récente, mais promise à un bel avenir grâce aux oiseaux, au désert et à sa faune, aux volcans tout proches et à une population de cétacés des plus riches. Pour Hawaii : La rue principale de Lahaina concentre depuis les années 1970 tous les signes d'une culture focalisée sur l'observation des baleines. Face au Pioneer Hotel, jadis havre des capitaines baleiniers en attente des grandes chasses dans les mers du sud, pas moins de 20 bateaux d'observation sont amarrés, et autant de pancartes publicitaire. A quaise côtoient bateaux à fond de verre, jonques chinoises d'aspect flibustier, yachts à moteur, zodiacs, goélettes et trimarans. L'une des rares occasions de faire son "shopping" et de comparer les prestations des différents organisateurs. Trés important: l'accompagnement d'un biologiste ou d'un guide naturaliste ainsi que le choix d'un bateau équipé d'hydrophone, pour ne rien perdre du chant lancinant des baleines.

-Informations : Pour la Basse-Californie: Gobierno Del Estrado de Baja California Sur, coordination Estatal de Turismo, KM. 5.5 Carret. al Norte, Edif Fedepaz Sur, Mexico, Tél, 52.112.31702. Pour Hawaii : Hawaii Visitors Bureau, 2270 kalakaua Avenue, Suite 801, Honolulu, HI 96813, Tél, 808.924.0266.

dauphin à long bec baleine à bosse

Saint-Laurent et le Golfe

-Saison propice : Saint-Laurent, Saguenay: juin-novembre, rorqual commun, petit rorqual, béluga, marsouin commun; Les Escoummins à Pointe-des Monts, fleuve et versant nord du golfe, notamment sur les îles Mingan: juin-novembre, rorqual commun, petit rorqual, baleine à bosse, parfois orque, lagénorhynque à flancs blancs, marsouin commun et rorqual bleu en aôut-novembre.

-météo : Juillet-septembre, frais à froid sur l'eau, brouillard fréquent, parfois lourdes pluies estivales, neige vers la mi-octobre ou novembre.

-Description du lieu : Les baleines approchent souvent les côtes, elles sont rares à se risquer en amont du fleuve. A la fonte des glaces, sur le Saint-laurent, des courants chauds remontent le fleuve depuis la haute mer par les canyons sous-marins. Une eau riche en nutriments affleure en surface et bientôt, c'est l'éclosion palpitante de la vie, à tous les échelons de la chaine alimentaire. Les baleines s'engagent dès lors dans le fleuve libéré des glaces, manne alimentaire fantastique. Durant l'été des milliers de gens y transitent chaque semaine et la région de la rive septentrionale du fleuve se classe aujourd'hui parmi les trois zones d'observation les plus importantes du monde, avec la Nouvelle-Angleterre et les Canaries.

-Autres aspects : A la confluence du Saint-Laurent et de la rivière Saguenay se trouve la zone la plus septentrionale au monde d'observation des bélugas, ils peuvent être vus depuis Pointe Noire ou à l'occasion d'excursions au départ de tadoussac. Les bateaux n'approchent jamais les bélugas depuis que l'espèce a été déclarée en danger. On se contente d'admirer à distance respectable. Le spectacle de ces monstres d'une blancheur fantomatique est saisissant; Pour peu que le bateau dispose d'un hydrophone, on pourra écouter leur chant. Aujourd'hui réduits à 500 individus, les bélugas du Saint-Laurent ont fait les frais des intenses activités humaines sur le fleuve. Chaque année, des équipes de recherches déplorent l'échouage de bélugas dans le sable. Néanmoins, l'espoir revient quand on voit les nouveau-nés émerger des flots aux côtés de leurs mères.

-Informations : Tourisme Québec, CP 979, Montréal, Québec H3C 2W3, Tél, 1.514.873.2015.

rorqual commun bélugas

Provinces Maritimes et Iles de Terre-Neuve

-Saison propice : Juin-octobre, rorqual (petit et commun), , divers dauphins et marsouin commun. Aout-novembre, baleine de biscaye, baie de Fundy et Nouvelle-Ecosse.

-météo : Juin-aout, frais à froid; brouillard, surtout en baie de Fundy; septembre-octobre.

-Description du lieu : L'Acadie est réputée pour ses marais hautes, les plus violentes du monde. Lieu de contre-courants et de turbulences, notamment à proximité des îles, la région disparait souvent sous le brouillard. Ces conditions ont rebuté les baleiniers et fait de la baie le refuge de toute une faune. Les falaises abruptes de Terre-Neuve constituent de fantastiques postes d'observation sur les baleines qui approchent régulièrement le littoral. La péninsule offre plusieurs sites d'observation terrestre.

-Autres aspects : A environ 160 km au large de la Nouvelle-Ecosse orientale, en plein Atlantique Nord, se trouve le Gully, un canyon abyssal particulièrement apprécié des baleines à bec de cuvier. C'est ici le seul endroit connu où l'on puisse espèrer rencontrer cette espèce rare de baleine à bec. Considéré comme zone protégée, le Gully abrite une phénoménale concentration de plancton, poissons et céphalopodes, mais aussi des rorquals bleus et des cachalots. Plusieurs espèces de dauphins remontent du sud pour rejoindre la zone: dauphins communs, grands dauphins et même dauphins bleu-blanc. Mais c'est la baleine à bec de Cuvier qui reste le résident principal de ces eaux. 230 individus occuperaient le Gully, mères, nouveau-nés, jeunes et mâles, plus imposants, à la tête carrée si particulière. Les chercheurs éprouvent quelques difficultés à étudier leur comportement naturel, car la curiosité des cétacés se focalise sur leurs bateaux. Pour l'observateur déjà initié aux espèces les plus courantes, l'expérience est inoubliable.

-Informations : Tourism New Brunswick, Box 6000, fredericton, NB E3B 5H1, Tél, 1.800.561.0123 ; Tourism NewFoundland, Box 8700, St. John's, NF A1B 4J6, Tél, 1.709.729.2803. Tourism Nova Scotia, Box 519, Halifax, NS B3J 2R7, Tél, 1.902.490.5946.

baleine à bosse baleine à bosse

Nouvelle-Angleterre

-Saison propice : Avril-mai baleine à bosse, baleine franche, petit rorqual et rorqual commun, petits cétacés; juin-octobre, rassemblement de toutes les espèces de baleines, excepté les baleines franches, plus rares. Aout-octobre, baleine de biscaye au large du nord-est du Maine, depuis Lubec.

-météo : Chaud à torride, notamment au niveau des ports du Massachusetts. Mai-aoùt, parfois frais en mer; pluie surtout en avril-début mai.

-Description du lieu : Le petit rorqual, le rorqual commun, la baleine franche, le globicéphale, le dauphin tacheté de l'atlantique et le marsouin commun, leur point de convergence, stellwagen Bank, un immense banc de sable immergé de 31 km de long, orienté nord-sud entre l'extrême pointe de Cape Cod et Cape Ann, sur le littoral nord de boston. En 1993, sous la pression des observateurs de baleines, une zone de 842 km carré est enfin classée sanctuaire marin national; une étape décisive dans la protection des cétacés.

-Autres aspects : Les baleines ne sont pas l'unique richesse du sanctuaire marin national de Stellwagen Bank. Des sorties en mer dans le sanctuaire et à proximité du littoral vont à la rencontre de quelque 40 espèces d'oiseaux marins, résidents attitrés de la zone; entre autres volatiles, on peut admirer huarts, puffins, pétrels tempête, fous de bassan, phalaropes, fulmars, macareux et guillemots. Le site est également l'escale des oiseaux migrateurs. Phoques communs et phoques gris passent une bonne partie de l'année dans la région, en compagnies de tortues de mer, tortue lyre, tortue verte, tortue caouanne et tortue de kymp.

-Informations : Massachusetts Office of Travel And Tourism, 100 Cambridge St, 13th Floor, Boston, MA 02202, Tél, 1.617.727.3201.

rorqual commun baleine à bosse

Floride et Bahamas

-Saison propice : Pour le dauphin tacheté de l'atlantique et le grand dauphin, toute l'année; mai-septembre pour les bahamas, mais excursions possibles toute l'année. Attention aux avis d'ouragans de juin à octobre.

-météo : Chaud à torride, généralement calme de mai à septembre.

-Description du lieu : Le Commonwealth des Bahamas compte plus de 700 îles de faible altitude

-Autres aspects : Depuis quelques années, des expéditions scientifiques d'une semaine sont organisées par l'Eathwatch (Elaluation et surveillance de l'environnement). Dans un premier temps dédiées aux baleines, ces expéditions visent aujourd'hui de nouveaux centres d'intérêts: flore, faune et culture des Bahamas septentrionales. On a enregistré dans la région pas moins de 16 espèces de cétacés avec la présence de cachalots, de baleines à bosse, de pseudorques et de globicéphales tropicaux ainsi que plusieurs espèces de rorquals de bryde tropicaux. La recherche s'intéresse aux différentes niches écologiques d'une centaines d'iles, depuis les mangroves et les bancs de sable à fleur d'eau jusqu'aux fosses abyssales, avec peut-être en prime de fantastiques découvertes. Expéditions au départ de Great Abaco Island.

-Informations : The Bahamas Tourist Office, 255 Alhambra Circle, Suite 425, Coral Gables, FL 331 34, Tél, 1.305.442.4867. Florida Division of Tourism, 126 Van Buren Street, Tallahassee, FL 32399, Tél, 1.904.487.1462 ; Eathwatch, 680 Mt. Aubun Street, Box 403, Watertown, MA, 02272, Tél, 1.617.926.8200

       

Caraibes

-Saison propice : Juin-avril baleines à bosse; toute l'année, cachalots et divers dauphins, s'informer des possibilités d'excursions sur place, en fonction des aisons (par exemple, Saint-Vincent, dauphins, avril-septembre).

-météo : Chaud à torride, mer parfois démontée; les excursions se limitent souvent aux versants sous le vent des i^les. Fréquentes tempêtes en aoùt-octobre; saison des pluies variable, mais ondées brêves.

-Description du lieu : La plupart des touristes viennent ici pour les plages, la voile ou la vie de croisière, mais l'endroit compte également comme un haut lieu de l'observation de toute une variétés de cétacés. Quelque 3000 baleines à bosse viennent se prélasser dans les eaux tropicales des caraibes. Un vrais paradis pour les amoureux des cétacés.

-Autres aspects : Depuis le début des années 1990, Paul Knapp J.-R invite chaque hiver (30 décembre - 30 avril) plusieurs centaines de personnes à assister dans les eaux au nord de Tortola à un concert particulier : le chant des baleines à bosse màles. Un événement fantastique soutenu par hydrophones et haut-parleurs. Même si les baleines sont hors de vue, les sons retransmis à bord restituent fidèlement leur chant.

-Informations : Caribbean Tourism Organization, 80 Broad Street, 32 nd Floor, New York, NY 10004, Tél, 1.212.682.0435.

       

Equateur et Colombie

-Saison propice : Toute l'année: équateur et Galapagos: grand dauphin, dauphin tacheté pantropical et autres; au large de l'équateur: dauphin à long bec, orque, cachalot et rorqual de bryde; juin-septembre, baleine à bosse en Equateur et en aoùt-octobre en Colombie.

-météo : Côte de l'Equateur et de la colombie, chaud, humide toute l'année quelques pluies au cours de la saison des baleines à bosse; temps plus sec aux Galapagos, mer idéale en mars-aoùt, mais navigation ouverte toute l'année.

-Description du lieu : L'hôtel Punta Carnero, à Punta Carnero, offre de superbes points de vue qui permettent de contempler les baleines à bosse le temps d'un souffle, nageoires pectorales blanches dressées.

-Autres aspects : Les iles Galapagos, à 975 km des côtes dans le pacifique équatorial, constituent l'une des premières destinations de l'écotourisme international. La réserve marine des galapagos avu le jour en 1959; les iles se sont elles ouvertes aux voyages organisés en 1970. Aujourd'hui, les eaux des Galapagos ont toutes été classées sanctuaires des baleines et dauphins. On peut parfois apercevoir à proximité des iles des grands dauphins à long bec. Plus loin, la haute mer abrite des cachalots et des rorquals de bryde. La plupart des excursions dans la région ne sont pas vraiment spécialisées. Si l'approche des cétacés est évidemment au programme, celui-ci comporte aussi des initiations à la biodiversité des iles, des déserts de lave aux forêts tropicales: l'occasion pour le touriste de découvrir les espèces endémiques les plus surprenantes(iguane marin et tortue géante) et de visiter le centre de recherches biologiques Charles Darwin.

-Informations : Fundacio Ecuatoriàna para el Estudio de Mamiferos Marinos (FEMM), Velez 91 1 y 6 de Marzo, Ed, Forum, 5to. piso, Of. 5 - 16, PO Box 09.01.11905, Guayaquil, Equateur, Tel/fax: 593.4.524.608 ; Estacion Cientifica Charles Darwin, Isla Santa Cruz, Galapagos, Equateur.

       

Brésil et Amazone

-Saison propice : Toute l'année; dauphin d'eau douce sur l'Amazone Océanique, mais observation plus facile hors saison des pluies, en période de décrue avec, des populations de dauphins plus concentrées; sotalie au niveau de l'ile Santa Catarina, dauphins à long bec dans les eaux de l'archipel Fernando de Noronha, tous deux au Brésil. Juin-septembre/octobre: baleines australes au sud de l'île Santa Catarina. Juin-Décembre, baleines à bosse dans le parc maritime national d'Abrolhos, Brésil.

-météo : Amazone-Orénoque: chaud, humide; Brésil méridional, saison des baleines, temps froid, vent, y compris à terre, souvent mer démontée.

-Description du lieu : Pour les indiens de l'Amazone, l'Inie, ou dauphin de l'amazone, est synonyme de malheur et doit être évitée; une sombre réputation qui a cependant permis à l'espèce de prospérer. L'Inie de Geoffroy, inoffensive, se montre en fait extêmement curieuse et joueuse. Des touristes ont vu ces dauphins se saisir de rames à pleine gueule, d'autres se frotter sous les bateaux. La scène est d'autant plus déroutante qu'elle se déroule en pleine jungle, dans les eaux boueuses de l'Amazone.

-Autres aspects : Au sud de l'ile Santa Catarina, à proximité de l'aire de concentration des baleines australes, l'observateur peut être le témoin d'une collaboration extraordinaire entre hommes et dauphins. Quelque 200 grands dauphins, résidant au niveau de l'embouchure d'un immense lagon, tout prés de la cité côtière de Laguna, aident toute l'année les pêcheurs à rabattre le poisson dans les filets. En échange de ce service, ils prélèvent dans le feu de l'action leur quote-part de la prise. En 1993, Laguna fut classé sanctuaire écologique pour dauphins. A terme, la ville sera en mesure de proposer des excursions d'observation de baleines australes qui, entre juin et septembre, évoluent prés d' Imbituba; mais le spectacle des baleines franches et des dauphins est de meilleure qualité et accessible depuis la terre ferme.

-Informations : Oceanic Society Expeditions, Fort Maison Center, Building E, San Francisco, CA 94123, Tél, 1.415.441.1106; International Wildlife Coalition/Brazil, C.P.5087, 88.040 - 970, Florianpolis, SC, Brésil, Tél/Fax 55.48.234.1580.


Argentine

-Saison propice : Mi-juillet-novembre, baleines australes de la péninsule Valdés, Patagonie, idéal en septembre-octobre; orques toute l'année, mais chasse aux lions de mer sur les plages de mi-février à mi-avril; décembre-mars, dauphins de commerson et de peale aux abords de Puerto Deseado.

-météo : Mi-juillet-novembre, froid la nuit à la saison des baleines, frais en mer dans le meilleur des cas en décembre-mars pour l'observation des dauphins.

-Description du lieu : La légendaire patagonie est une terre reculée tout au sud de l'Argentine, englobe les provinces de Chubut, Rio Negro, Santa Cruz et le territoire de la Terre-de-Feu. Région vouée à l'élevage ovin, ce haut plateau sédimentaire semi-aride est le royaume des grands espaces. L'essentiel du littoral se résume à des falaises abruptes battues par le vent; à mi-chemin de cette interminable côte, c'est l'immense péninsule Valdés, deux immenses golfes abritant une série de baies, lieux de résidence des rares baleines australes.

-Autres aspects : Les amateurs de cétacés affectionnent particulièrement la Patagonie. Certaines espèces ne vivent qu'aux environs de la pointe méridionale de l'Amérique Du Sud (dans les eaux du Chili et d'Argentine). On s'intéresse ici au dauphin de commerson, un petit dauphin blanc et noir, inscrit au programme des excursions au départ de Puerto Deseado, dans l'extrême sud de l'Argentine. Les dauphins de commerson débarquent ici en même temps que les baleines australes; malheureusement, le printemps dans cette région n'a rien d'agréable, et la meilleur saison d'observation va plutôt de décembre à mars (période qui chevauche la saison de chasse des orques au large de la plage de la péninsule Valdés). Pour qui manque la saison des baleines franches de Patagonie, il reste toujours la possibilité d'admirer les dauphins de commerson et les orques. On peut éventuellement observer les dauphins de peale, espèce endémique, mais les rencontres avec d'autres cétacés rares évoluant uniquement au large de l'Amérique du sud méridionale passent nécessairement par les croisières au long cours.

-Informations : Oficina Informatica Turistica, avenida Santa Fe 883, 1059 Buenos Aires, Argentine, Tél, 54.1.312.2232 ou 312.5550.

orques chassant les lions de mer sur les plages

Islande L'Islande annonce qu'elle va reprendre la chasse à la baleine (juillet 2001) , (petit rorqual, et peut être aussi le rorqual commun et le rorqual de Rudolphi), probablement dès l'année prochaine, à l'intérieur des 200 miles de ses eaux territoriales. L'Islande vient par ailleurs de rejoindre la Commission Baleinière Internationale, qu'elle avait quitté en 1992.

-Saison propice : Mai-septembre, plusieurs espèces de cétacés, baleine à bosse en début d'été, orque fin d'été; meilleure période, juin-aoùt.

-météo : Frais en mer; pluie et mer démontée fréquente; parfois neige au début et en fin de saison des baleines.

-Description du lieu : Située juste en dessous du cercle polaire arctique, à l'extrême nord de l'océan Atlantique, l'Islande se trouve à mi-chemin entre Amérique du nord et Europe. L'Islande est plus que jamais la destination de l'observation des baleines et des randonnées nature.

-Autres aspects : Tous les amateurs d'oiseaux fon un pélerinage dans la région du lac Myvatn, dans le nord-est de l'Islande, à proximité d'Husavik. Ici évolue une multitude d'espèces, dont des canards rares. Tout prés, l'activité soutenue des volcans entretient un paysage à l'aspect lunaire, criblé de cratères bouillonnants. C'est d'ailleurs ici que les astronautes américains se sont entrainés avant de marcher sur la lune. Hôfn, sur la côte sud-est, est le point de départ d'excursions en autoneige sur Vatnajôkull, la plus vaste calotte glaciaire d'Europe. Au sud-ouest, depuis Grinfavik,(proche de keiko), prés de Reykjavik, des circuits sont organisés sur l'île Eldey, dernier domicile du grand pingouin avant extinction de l'espèce. L'île abrite aujourd'hui une colonie prospère de fous de bassan.

-Informations : Centre d'informations islandais, Bankastraeti 2, 101 Reyjavik, Islande, Tel. 354.562.3045.

       

Norvège chasseur de baleines

-Saison propice : Fin mai-septembre dans la région d'Andenes pour les cachalots et autres baleines et dauphins. Octobre -mi-novembre pour les orques de Tysfjord.

-météo : Froid en mer fin mai-septembre à Andenes et octobre-novembre à Tysfjord; journées trés courtes à Tysfjord (quelques heures à peine de lumière à la mi-novembre).

-Description du lieu : Le port typique d'Andenes est la destination la plus septentrionale de la planète pour l'observation des cachalots; c'est aussi l'une des meilleures. En juin et juillet, avec des "journées" de presque 24heures, prés de 95% des excursions aboutissent à une rencontre avec les baleines.

-Autres aspects : La région d'Andenes, sur l'ile Andoy et dans les environs, concentre toute une gamme d'activités touristiques. Une des plus spectaculaires falaises à oiseaux de Norvège se dresse juste au large de l'ouest d'Andoy, sur l'ile Bleiksoy. Des excursions de deux heures permettent d'observer cette extraordinaire colonie composée de quelque 70.000 à 80.000 macareux, 6000 couples de mouettes tridactyles, cormorans, pétrels, guillemots communs et fulmars. A visiter absolument, deux musées particulièrement enrichissants pour tous les amoureux de la nature. Le musée d'Hisnakul est consacré aux oiseaux de la région, a la lande, la géologie, la pêche et aux phares du grand nord. Le second s'intéresse uniquement aux baleines et récolte des fonds pour " la recherche et les activités pédagogiques " Donc je n'en parle pas, vu que la norvège massacre les baleines.

-Informations : Andoy Reiseliv, tourist information, Po Box, N-8480 Andenes, Norvège, Tél, 47.76.11.56.00.

       

Groenland et Iles Féroé chasseur de baleines

-Saison propice : Juin-aoùt au Groenland; septembre-octobre, saison des baleines mais la météo est peu clémente; mai-octobre pour les îles-Féroé.

-météo : Froid en mer, pluie et neige fréquentes.

-Description du lieu

-Autres aspects : A 45 km à peine à l'est d'Ilulissat (jakobshavn) se trouve le glacier le plus actif de l'hémisphère nord; on parle d'une production quotidienne de glace de 18 millions de tonnes. L'office du tourisme du Groenland propose toute une gamme d'activités allant des excursions (en hélicoptères, bateaux, kayaks et traîneaux à chiens) aux visites culturelles. A voir également, les colonies d'oiseaux marins au printemps et en début d'été à Mykines et sur d'autres îles de l'archipel; (accès par torshavn).

-informations : Greenland Tourism Als, Postbox 1552, DK-3900 Nuuk, Greenland, tel. 299.22.888, north Atlantic Marine Activity Ltd, PO Box 1371, FR-110 Torshavn, Faeroe islands, tél. 298.12.499; Joan Petur Clemensten, FR-210 Sandur, îles Féroé, tél. 298.86.119

       
       

Grande-Bretagne et Irlande

-Saison propice : Toute l'année pour les dauphins, saison idéale mai-octobre; avril-octobre pour le petit rorqual dans l'ouest et le nord de l'Ecosse; juin-aoùt, pleine saison de l'observation des baleines et des dauphins.

-météo : Frais à froid en mer; possibilité de pluies, même en été, notamment dans les régions ouest de la Grande-Bretagne et de l'Irlande.

-Description du lieu : La Grande-Bretagne et l'Irlande sont des aires d'alimentation estivales de certaines baleines et constituent la résidence permanente de plusieurs espèces de dauphins. L'Ecosse s'est imposée comme l'une des grandes destinations européennes de l'observation des petits cétacés. Dans la grande baie de Moray Firth, en Ecosse, se trouve la plus importante population septentrionale de grands dauphins. On peut les observer se restaurer ou chahuter depuis la côte. On a repéré depuis Blannarragaun et Bill of Clear pas moins de 12 espèces de cétacés.

-Autres aspects : Plusieurs communes Britanniques et irlandaises entretiennent depuis toujours des liens étroits avec les grands dauphins solitaires. Répondant au doux nom de Freddy, Donald, Percy ou Simo, des dauphins se sont longtemps pris d'amitié pour les hommes, s'installant dans les eaux côtières britanniques pour deux ou trois ans. Dernier en date, le dauphin Fungie, résident de Dingle Harbour, dans le comté de Kerry, en Irlande, depuis le milieu des années 1980, date à laquelle il commença à s'intéresser aux bateaux, et à surfer dans leur sillage. As du bond d'observation et de la cabriole, Fungie a fait le bonheur de plus d'un million de touristes, à raison de 150.000 par an. Personne n'est en mesure de dire combien de temps il restera dans ces eaux, 1996 marquait déjà un record ! Quoi qu'il en soit, Fungie a déjà beaucoup oeuvré pour la promotion des cétacés auprés du grand public. Et l'on sait que d'autres dauphins solitaires rechercheront aprés lui la compagnie des hommes.

-Informations : British Tourist Authority, Thames Tower, Blacks Road, Hammersmith, London W6 9 EL, Angleterre, Tél, 44.181.846.9000 ; Irish Tourist Board, Baggot Street Bridge, Dublin 2, Irelande, Tel, 353.1.602.4000.

Dauphin de risso    

Méditerranée

-Saison propice : Juin-septembre, idéal pour la plupart des céracés, présents tout au long de l'année; mai-octobre, idéal pour les dauphins au large de Gibraltar, circuits également en novembre-janvier.

-météo : Septembre chaud et sec, brises marines maintiennent des températures agréables; mai-octobre parfois frais avec risque de mer démontée; novembre-avril, frais, parfois froid en mer, risque de tempête.

-Description du lieu : La Méditerranée: prés de 2,6 millions de km2, soit la plus grande mer intérieure de la planète et un taux de salinité exceptionnel. Baignant les côtes d'Afrique, d'Asie et d'Europe, cette vaste étendue rejoint l'Atlantique nord via le détroit étriqué de Gibraltar (14,5 km de large), et plonge dans la mer rouge et l'Océan Indien par le canal de Suez.

-Autres aspects : Il semble que la mer ligurienne soit en passe de s'imposer comme la première aire protégée des cétacés de la Méditerranée. En 1992, en votant la création d'un sanctuaire marin, les gouvernements Italiens, monégasque et français optaient en effet pour la protection des espèces. Les termes définitifs de cette initiative ne sont pas encore clairement établis, mais une telle action serait déterminante pour les cétacés et leur mode de vie en Méditerranée, cadre du plus ancien réseau de trafic maritime au monde et région de pollutions intensives. Face aux menaces de la pollution, ce sont les efforts de concertation de quelque 20 pays méditerranéens qui devront aboutir à des mesures radicales sous peine de voir la méditerranée condamnée.Ce sanctuaire a été officiellement créé le 25 novembre 1999 gràce à un traité signé à Rome par la France, l'Italie et Monaco. Ce parc marin international englobe un triangle de plus de 96.000 km2, avec des secteurs de topographies différentes. Ce secteur a été choisi en raison de sa richesse, treize espéces de cétacés vivent dans la zone, dont sept en permanence. A savoir, Le globicéphale, le rorqual commun, le cachalot, le dauphin commun ,le dauphin bleu et blanc, le grand dauphin et le dauphin de risso.

-Informations : Tethys Reseach Institute, Acquario Civico-Viale GB Gadio 2, 1-20121 Milano, italie, tél, 39.2.7200.1947; Wolftrail, Steenbakkersweg 25, PO Box 800, 7550 av. Hengelo, Pays-Bas, Tél, 31.742.478.985.

       

Canaries et Açores

-Saison propice : Toute l'année aux canaries: globicéphale tropical, grand dauphin, dauphin commun et autres dauphins tropicaux ainsi que de petits odontocètes. Mai-octobre aux açores; cachalots et autres baleines, visible également avant et aprés cette période.

-météo : Canaries; climat subtropical toute l'année avec vents frais et rafraîchissants, parfois, des vents chauds en provenance d'Afrique gênent l'observation, mais en règle générale, on compte 300 jours par an de conditions d'observation idéales; Açores; mai-octobre: vents marins, frais à froid.

-Description du lieu : Les iles canaries, à 100km au large des côtes africaines, comptent sept iles principales et plusieurs ilots déserts. Ténériffe et son paysage volcanique aux tons rouge clair, est le point culminant des canaries (3781 m.). Les eaux chaudes et profondes de la région de Ténériffe abritent une population permanente d'au moins 500 globicéphales tropicaux.

-Autres aspects :Aux Açores, la pêche traditionnelle à la baleine n'a pris fin qu'en 1985. Les vigies, ces tours utilisées autrefois par les baleiniers pour repérer leurs proies, sont aujourd'hui reconverties dans un but d'observation. Plusieurs de ces édifices, notamment à pico et Faial, points de départ de nombreux circuits, sont désormais ouverts aux écotouristes. Ces tours abritent souvent des chercheurs qui pistent ici leurs protégées. L'une des vigies les plus recherchées est celle de Queimada; par temps clair, on peut voir jusqu'à plus de 30 km au large dans un rayon de 200° d'est en ouest : l'occasion d'apercevoir depuis la terre cachalots et autres espèces pélagiques. A Lajes, sur l'ile Pico, on pourra emprunter la piste fléchée spécialement aménagée pour les observateurs. Entre autres étapes : La Vigia de Queimada, le musée de l'industrie baleinière, le bateau traditionnel des baleiniers et l'usine

-Informations : Servicio de Turismo, Plaza de Espana S/N, bakos del palacio Insular, 38003 Santa Cruz de Tenerife, Tenerife, Canaries, Espagne, Tél, 34.22.239.592. Açores Tourism officé, Caso Do Elogio Colonia Alema 9900, Horta-Açores, Portugal, Tél, 351.922.3801. .

       

Afrique du sud et Madagascar

-Saison propice : Juillet-novembre, baleines franches australes en Afrique du sud; juillet-septembre, baleines à bosses, et avec de la chance spectacle des accouplements des jeux et rites et des petits à Madagascar; toute l'année, grands dauphins, dauphins de Heavside et sotalies.

-météo : Juillet-novembre en afrique du sud, pluie et vents forts alternant avec climat tropical; juillet-septembre, saison des baleines à bosse à Madagascar, temps chaud, même en mer.

-Description du lieu : L'Afrique du sud est passée maitre dans l'observation des baleines depuis la terre ferme. Hermanus, à prés de 95 km à l'est du Cap, est la capitale de l'observation; des dizaines de milliers de visiteurs viennent ici du monde entier. A la saison des baleines, l'endroit entre en effervescence; "un crieur de baleines" parcourt la ville en soufflant dans une corne de brume, signal de l'arrivée des baleines franches. L'Afrique du sud ne propose aucune excursion en mer à destination des baleines franches; une prestation superflue, tant les cétacés se frottent au littoral. Sur la cote est de madagascar, à proximité de l'ile de Nosy Boraha (également connue sous le nom de Sainte-marie), on y croise de nombreuses baleines et dauphins.

-Autres aspects : L'Afrique du sud et madagascar abritent de nombreux parcs naturels, l'occasion pour le touriste de découvrir la forêt tropicale, la savane et un littoral sans fin. Principales attractions de Madagascar, une population de primates rares, les lémuriens, une flore et une faune endémiques fascinantes. La péninsule de Masoala, contigue à la principale aire de concentration des baleines à bosse, offre un paysage de basses forêts tropicales vierges, refuges des makis couronnés. La réserve naturelle du Cap de Bonne-Espérance conjugue les plaisirs de la découverte de la faune Sud-Africaine et la proximité de sites d'observation. A voir également, les colonies de pingouins magellaniques, facilement accessibles, dans la province du Cap.

-Informations : South Africa Tourism Board (SATOUR), Private Bag X164, Pretoria 0001, République d'Afrique du Sud, Tél, 27.123.470.600.

baleines à bosse sotalies.

Asie du Sud

-Saison propice : Tote l'année, dauphins dans toute la région, cachalots au large su Sri Lanka; fevrier-avril, rorqual bleu au large de Sri Lanka; avril-juin, idéal pour les Philippines.

-météo : Chaud, parfois même en mer, mais conditions climatiques variables sur l'ensemble de la région; principaux obstacles à l'observation , des vents dominants qui génèrent des déferlantes.

-Description du lieu : Peut-être plus que partout ailleurs, une fabuleuse diversité caractérise l'observation des cétacés A proximité du nouvel aéroport de Hong Kong, une dizaine de dauphins rosés cabriolent, ce sont les sotalies de chine. L'identification-photo a permis de répertorier prés de 250 sotalies dans la région de Lan Tao, prés de Hong Kong. Aux Philippines, dans le détroit de Tanon, on croise un nombre impressionnant de baleines et de dauphins tropicaux.Le cachalot si rare y nage en famille.

-Autres aspects : Au début des années 1980, le WWF missionne une expédition scientifique de trois ans dans l'océan indien; à proximité du Sri Lanka, au sud de l'Inde, on repère une zone exceptionnellement riche en baleines et dauphins. Une population de résidents à l'année, dauphins à long bec et grands dauphins, partage à l'occasion ces eaux avec des dauphins bleu-blanc et tachetés, des dauphins de risso, des orcelles d'Irrawaldy et des sotalies de chine. Mais plus spectaculaires encore, les fantastiques baleines, entre autres rorquals bleus, cachalots et rorquals de bryde, même si le rorqual bleu n'évolue ici que de février à avril. C'est l'Océanic Society Expéditions de San Francisco qui, la première, organise dans les années 1980 des circuits dans la région. Mais le Sri Lanka, en sombrant dans la guerre civile, mettra fin à l'initiative. On peut tout en visitant Trincomalee, pousser un kilomètre environ au nord-est pour admirer la baie du Bengale. En moins d'une heure, on apercevra plusieurs espèces de cétacés.

-Informations : Hong Kong Dolphinwatch, GPO Box 4102, Hong Kong chine, Tél, 852.2984.1414. ; Tourist Information Center, Jalan, Légian, Kuta, Denpasar Bali, Indonésie, Tél, 62.361.751.551 ou 62.361.751.875.

cachalot rorqual bleu

Japon: Ogasawara et Okinawa chasseur de baleines

Le Japon tue de nouvelles espèces de cétacés. Dès le 18 août 2000, au terme d'un premier  massacre facile, les baleiniers japonais ont eu le plaisir d'annoncer qu'ils avaient mis fin à l'existence de 2 Rorquals de Bryde, 6 Petits Rorquals et de 1 cachalot, aussitôt dépecés sur place. Cette chasse, prétendument "scientifique" viserait à contrôler le contenu des estomacs des animaux tués, afin de s'assurer qu'ils ne pillent pas les réserves de poissons des pêcheurs. En fait, il s'agit surtout pour le Japon d'alimenter ses restaurants de luxe en viande de baleine, toujours très chères et très demandée, dans un contexte de plus en plus difficile. Les débats de la récente Commission Baleinière Internationale ont en effet révélé le profond malaise d'un nombre croissant de nations du monde devant l'inéluctable massacre de ces derniers géants de l'ère Tertiaire. Le moratoire a donc été (plus ou moins) maintenu mais le Japon utilise toutes les failles des réglementations pour passer outre et continuer les chasses. 


Japon: Kochi chasseur de baleines

Le Japon tue de nouvelles espèces de cétacés. Dès le 18 août 2000, au terme d'un premier  massacre facile, les baleiniers japonais ont eu le plaisir d'annoncer qu'ils avaient mis fin à l'existence de 2 Rorquals de Bryde, 6 Petits Rorquals et de 1 cachalot, aussitôt dépecés sur place. Cette chasse, prétendument "scientifique" viserait à contrôler le contenu des estomacs des animaux tués, afin de s'assurer qu'ils ne pillent pas les réserves de poissons des pêcheurs. En fait, il s'agit surtout pour le Japon d'alimenter ses restaurants de luxe en viande de baleine, toujours très chères et très demandée, dans un contexte de plus en plus difficile. Les débats de la récente Commission Baleinière Internationale ont en effet révélé le profond malaise d'un nombre croissant de nations du monde devant l'inéluctable massacre de ces derniers géants de l'ère Tertiaire. Le moratoire a donc été (plus ou moins) maintenu mais le Japon utilise toutes les failles des réglementations pour passer outre et continuer les chasses. 


Côte est de l'Australie

-Saison propice : Baleines à bosse: Queensland, dont Hervey Bay, aout-novembre; Nouvelle-Galles-du-sud, dont Woll, ongong, fin mai-mi-juillet, fin septembre-novembre et Eden, juin-juillet, octobre-novembre. Dauphins toute l'année.

-météo : Côte du Queensland, chaud à caniculaire sur les aires de reproduction des baleines à bosse; Nouvelle-Galles-du-sud, frais à froid en mer.

-Description du lieu : Hervey Bay est la capitale Australienne de l'observation des baleines, à 290 km au nord de Brisbane. Une baleine à bosse entièrement blanc (albinos) a été repéré au large de l'australie orientale.

-Autres aspects : Une fois à Hervey Bay, on peut toujours profiter de son séjour pour explorer Fraser Island, inscrite au patrimoine mondial. Cette ile, longue de 112 km et large de 22km, abrite de nombreux lacs, pistes de randonnée et des centaines d'espèces animales endémiques. La forêt compte essentiellement des acajous des marais, des gommiers rouges et plusieurs variétés d'eucalyptus. A voir absolument : Rainbow Gorge et Woongoolver Creek, l'épave du Maneno, Cathédral Sandcliffs et les cheveaux sauvages. Les dunes d'altitude du versant occidental de l'ile constituent d'excellents points d'observation terrestres sur les baleines à bosse, souvent surprises en plein jeu à proximité de l'ile, le long de Platypus Bay

-Informations : Queensland Tourist and Travel Corp, Level 36, Riverside Centre, 123 Eagle Street Brisbane, Queensland 4000, Australie, Tél, 61.734.065.400 ; Tourism new South Wales Travel CEntre, 19 Castlereagh St. Sydney, nouvelle galles du sud 2000, Australie, Tél, 612.132.077.

Baleines à bosse

Australie-Méridionale

-Saison propice : Toute l'année, grands dauphins à la pointe de la grande baie, Australie Méridionale, et à Port Phillip Bay, Victoria ( saisons conseillées, lété à l'extrémité sud de la baie); mai-octobre, baleines franches australes à la pointe de la Grande Baie et d'autres baies de L'Australie Méridionale; mi-juin-octobre, baleines franches australes à la pointe de la Grande Baie et Victor harbor, Australie Méridionale, et à Lagon's Beach, Victoria.

-météo : Frais à froid, chaud sur les sites d'observation abrités.

-Description du lieu : La région abrite quelques-uns des sites d'observation terrestres parmi les plus réputés au monde. Opportunité de découvrir toute la richesse de la faune endémique d'Australie Méridionale et d'admirer le littoral spectaculaire de la grande baie austalienne. Il y a de nombreux postes d'observation des baleines franches australes depuis le littoral. l'endroit est l'un des premiers sites d'échouages des baleines au monde des rares baleines franches naines.

-Autres aspects : Les touristes du littoral sud-est australien peuvent également jouir du spectacle des dauphins. Une population de dauphins a élu résidence à Port Phillip Bay, une des régions les plus touristiques des environs de Melbourne. DEpuis 1900, le Dolphin Research Project a étudié et répertorié ici sous forme de fiches photos plus de 100 grands dauphins. Comme tous leurs congénères, les dauphins de phillip bay se montrent particulièrement sociables et curieux. Des excursions en mer sont aussi proposées, notamment aux abords de Point Nepean, à la rencontre des dauphins et de quelques baleines à bosse, baleines franches australes, orques, globicéphales et fausses orques.

-Informations : South Australian Travel Centre, 1 King William Street, Adelaide, Australie Méridionale 5000, Australie, Tél, 61.8212.1505. Tourism Victoria, 55 Swanston street, GPO Box 2219T, Melbourne, Victoria 3001, Australie, Tél, 61.3653.9777.

orque baleine franche australe

Australie-Occidentale

-Saison propice : Toute l'année, grands dauphins à Monkey Mia (avril-octobre, les dauphins se frottent plus volontiers aux nageurs; observations plus rares en novembre-mars); mai-octobre, baleines franches australes (aoùt-novembre, haute saison dans la région d'Albany); septembre-novembre, baleines à bosse dans la région de Perth (juillet-septembre, dans le nord de l'australie occidentale).

-météo : Généralement frais en mer; observation des baleines et dauphins depuis le littoral parfois sous la chaleur, voire la canicule durant les mois d'été, notamment à Monkey Mia.

-Description du lieu : Depuis les années 1960, ils sont des milliers à avoir réalisé leur rêve: rencontrer les dauphins dans les eaux peu profondes des grandes plages de sable fin de Monkey Mia. Situé à l'extrémité sud de Shark Bay, sur l'océan indien, à 810 km au nord de Perth, Monkey Mia est le site d'observation le plus fréquenté de l'Australie occidentale, avec 100.000 visiteurs par an.

-Autres aspects : On accède à la région d'Albany, à 410 km au sud de Perth, par vol direct ou par route. L'univers des cétacés d'Australie Occidentale prend ici une autre dimension: Albany fut en effet le dernier site baleinier australien. Depuis la fermeture de la station Cheynes Beach, en 1978, Le baleinier le Cheynes IV est exposé à la curiosité du public. On peut également visiter l'Albany Whaling World consacré à l'histoire de la chasse à la baleine dans la région. Entre aoùt et novembre, les circuits permettent de croiser les baleines australes, espèce menacée, et il est également possible d'observer aux alentours de King George Sound de nombreux phoques, grands dauphins, pélicans et autres volatiles.

-Informations : Western Australia Tourism Commission, Floors 5 & 6 , 16 Saint George's Terrace, Perth 6000, Australie Occidentale, Australie, Tél, 61.8.9220.1700 ; Shark Bay Tourist Bureau, 71 Knight Terrace, Denham, Australie occidentale 6537, Tél, 61.8.99481.253.

baleine franche australe baleine à bosse

Nouvelle-Zélande

-Saison propice : Toute l'année, cachalots, dauphin de nouvelle Zélande, dauphin commun et grand dauphin; Octobre-mai, lagénorrhynque obscur à proximité des côtes (notamment de Kaikoura)

-météo : Frais en été à froid l'hiver, Kaikoura, South Island et sud de North Island; frais (hiver) à chaud (été), en mer de Bay Of Plenty à Bay Of Islands, North Island.

-Description du lieu : La Nouvelle-Zélande compte le plus fort taux d'échouages de cétacés au monde. Comme en équilibre au-dessus de l'océan, au pied d'une montagne coiffée de neiges éternelles, sur la côte est de South Island, Kaikoura est devenue depuis la fin des années 1980 une destination de rêve; un paradis pour les amoureux des baleines et dauphins.

-Autres aspects : En plus des cachalots, la Nouvelle-Zélande offre l'opportunité d'observer un petit dauphin unique à dorsale ronde, le dauphin de nouvelle-zélande. Une espèce spécifique aux eaux de la Nouvelle-Zélande, de la famille cephalorhynchus, qui compte seulement quatre représentants; deux résidants au large de l'amérique du sud et un troisième au large de l'Afrique du sud. Même les biologistes spécialisés n'ont jamais croisé ces dauphins en mer. Et rares sont ceux qui peuvent se vanter d'avoir pu observer ces quatres formes de dauphins. Celui de Nouvelle-Zélande, un habitué de Kaikoura, hante également des eaux plus méridionales, à partir d'Akaroa, sur la péninsule de Banks.

-Informations : Canterbury Visitor Information Centre, PO Box 2600, Christchurch, Nouvelle-Zélande, Tél. 64.3.379.9629.

dauphins de nouvelle Zélande lagénorrhynques obscur

Tonga et autres Iles du Pacifique

-Saison propice : Juillet-novembre, baleine à bosse aux Tonga; toute l'année et partout, dauphins tropicaux; avril-octobre, conditions météo idéales.

-météo : Torride à la saison séche, avril-octobre; 6 à 8 heures d'ensoleillement par jour en saison des pluies.

-Description du lieu : Ici, c'est l'eau qui compose l'essentiel du territoire. Sur 170 îles, seules 36 sont habitées. On compte trois archipels principaux: deux de type coralien, le troisième, Vava'u, volcanique. La grande mer de corail s'étend sur 500 kilomètres le long du versant ouest des iles Fidjii.

-Autres aspects : Qu'importe l'île visitée, il vous faut absolument voir les récifs coralliens. L'essentiel de l'extraordinaire diversité biologique du pacifique sud tropical se trouve en effet sous l'eau. Les îles Fidji, "la capitale corallienne de la planète", propose des circuits de plongée toute l'année à seulement 10 minutes de la plupart des stations de vacances. En option, des séjours sur bateaux de plongée avec infrastructures adaptées à tous budgets. Au programme de ces excursions: coraux durs et mous, gorgones et éponges. En chemin, on pourra croiser le territorial poisson-clown, vivant en parfaite symbiose avec l'anémone de mer venimeuse, l'acanthure, le poisson trompette, le poisson perroquet. Sur le flanc des récifs, barracudas, mérous, petits requins, pastenagues et gros poisson-perroquet ont leur quartier. Les requins plus imposants et les requins gris des récifs, hargneux, évoluent en général plus loin des côtes et en eaux plus profondes. Rappel : Le corail est vivant et fragile, n'acceptez que les circuits à vocation écologique et respectez les instructons

-Informations : Tourism Council South Pacific, 35 Loftus Street, PO Box 131 19, Suva, Fiji Islands, Tél, 679.304.177 ; Whale Wach Vava'u, c/-Bounty Bar, Private Bag, Neiafu, Vava'u, République des Tongas, Tél, 676.70.576.

baleine à bosse Dauphin à long bec

Arctique

-Saison propice : Juin-août dans la plus grande partie de l'Arctique; août idéal pour les belugas et les ours polaires, à Churchill.

-météo : Froid en mer sur l'ensemble de l'arctique; risque de neige; Churchill, chaud durant la journée, glacial la nuit

-Description du lieu : C'est l'un des seuls endroits où l'on rencontre le légendaire narval. Sous le soleil de minuit des longues journées d'été de trés nombreuses espèces de cétacés peuvent être observés. (a ne pas manquer).

-Autres aspects : Churchill, sur Hdson Bay, au nord du Manitoba (Canada) est probablement la région subarctique la mieux accessible, par jet, ou par train depuis Winnipeg (40 heures de trajet). Ici, à l'extrême sud du cercle polaire, de juin à aoùt, les bélugas pénètrent dans l'estuaire de la rivière churchill, remontant le fleuve sur quelques kilomètres. Churchill passe également pour la "capitale canadienne de l'ours polaire". Des ours qui occupent la région dès le début juillet. En septembre, période où les belugas quittent l'estuaire du fleuve pour rejoindre le large de l'arctique, les ours polaires se concentrent ici en masse, notamment fin octobre et début novembre. Aoùt reste la meilleure saison d'observation des bélugas et des ours polaires.

-Informations : Groenland Tourism als, Postbox 1552,DK-3900 Nuuk, Groenland, Tél. 299.22888; Churchill Nature Tours, PO Box 429, Erickson, Manitoba Roj OPO, Canada, Tél 1.204.636.2968; Marine expéditions Inc, 30 Hazelton Avenue, Toronto, Ontario, MSR 2E2, canada, Tél,1.416.964.9069; Noble Caledonia Ltd, 11 Charles Street, Mayfar, London Wix BLE, Angleterre, Tél, 44.171.409.0376; Arcturus Expéditions Ltd, PO Box 850, Gartocham, Alexandra, Dunbartonshire G83 8RL, Ecosse, Tél, 44.1389.830.204.

narvals les belugas

Antarctique

-Saison propice : Fin novembre-mars; baleine à fanons (baleine à bosse, petit rorqual, rorqual commun) rejoignent les aires d'alimentation de l'antarctique, ainsi que les orques et les lagénorhynques sablier. Navigation en voilier possible seulement 3 à 4 mois en antarctique.

-météo : Froid, équipement indispensable, même en plein été dans l'Antarctique; les bateaux offrent des abris contre la pluie et le froid, mais vêtements chauds impératifs pour observer les baleines depuis le pont ou à bord des zodiacs, remorqués par les navires.

-Description du lieu : L'Antarctique est un vrai paradis aquatique pour tous les amoueux d'une nature authentique.

-Autres aspects : Certains circuits font escale aux iles Falkland, soit à l'aller soit au retour du pôle. A voir absolument: les orques qui se nourrissent de pingouins gentoo près de Sea Lion Island. D'autres excursions visitent l'île subantarctique de Géorgie du Sud, site d'une ancienne station baleinière, refuge des otaries à fourrure, des éléphants de mer, des manchots royaux, des gorfous dorés et des albatros.

-Informations : Contacter votre agence.

orques baleine à bosse